Dropshipping ? attention…

Classé dans : Arnaque sur Internet, Dropshipping | 0

Depuis quelques années les boutique E-commerce fleurissent sur internet, et la possibilité de vendre via une plateforme internet est devenu un véritable atout, mais avant de se lancer, il faut être sur et certain de savoir vers quoi vous vous embarquez. Ici nous allons parler en l’occurrence de Dropshipping qui depuis un moment a le vent en poupe.

L’intérêt du dropshipping, vendre rapidement principalement sans avoir de stock de marchandise chez sois, mais envoyé directement depuis le fournisseur. Mais avant de se lancer il y a des impératifs, des choses indispensables à savoir avant de commencer son activité.

Avant tout, si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine du E-commerce, vous vous devez impérativement soit de vous auto former, soit de suivre une formation (une vrai formation et pas une formation venant d’un pseudo Marketeur de “génie”, çà nous reviendrons plus loin dessus), c’est là où il faut faire attention… il faut déjà prendre en compte une chose importante, une boutique en ligne avec ou sans stock et extrêmement similaire à une boutique physique et beaucoup de personnes qui se lancent dans l’aventure ont tendances à l’oublier, tout comme la multitude de formateur sur internet qui vont vous mettre en avant les points positifs, la facilité de gagner de l’argent et la rapidité de mettre en place un business juteux sans aucun danger… quand il s’agit d’argent les gens sont malheureusement très souvent naïf et foncent tête baissée !

Oui, une boutique en ligne a aussi un SAV

Monter un business en ligne via Shopify ou autre plateforme en ligne n’enlève absolument rien à la multitude de problème qu’il peut y avoir si vous ouvrez une boutique normale, certes certains points sont simplifiés, mais il faut tout de même gérer les retours produits, le service client qui sont des points extrêmement important à prendre en compte qui malheureusement dans la majorité des cas, dans des projets en dropshipping sont totalement mis à l’écart… grave erreur…

Les obligations fiscales – un oublie délibéré ?

Si vous débutez dans le dropshipping et parcourez internet, les forums, etc… que vous commencez à connaitre plusieurs noms de marketeur plus ou moins connus dans le domaine vendant chacun leur pseudo “formations” et leur solution ultime pour faire de l’argent rapidement et facilement, une chose vous sautera surement aux yeux au bout d’un moment, le flou énorme concernant les obligations fiscales et en l’occurrence la déclaration de la TVA, c’est pour une bonne raison, il n’y a AUCUNE possibilité, en France, de payer sa TVA en dropshipping en choisissant des produits hors de l’union européenne, en l’occurrence Aliexpress pour la majorité des dropshippeurs, la grosse blague que les formateurs vous sortiront dans 99% des cas “je ne suis pas fiscaliste, je n’ai pas le droit de parler de çà, je peux avoir des problème” c’est à hurler de rire, car la très grande majorité des formateurs n’habitent pas en France, mais dans des paradis fiscaux, donc non seulement il ne craignent rien à vous parler de fiscalité, mais en plus de çà, il ne risque pas de vous expliquer comment marche la TVA et tout ce qui parle de fiscalité en France puisqu’ils ne déclarent rien ici, par contre vous, si vous habitez en France, vous devez non seulement déclarer votre activité à l’état, mais en plus déclarez et payez votre TVA.

Auto entrepreneur, pas de TVA ?

Voilà encore un flou énorme à ce niveau là… beaucoup de personne racontent tout et n’importe quoi, beaucoup de personne parlent sans connaitre et surtout comprennent seulement ce qui les arrangent… seulement çà ne marche pas comme çà. Pourquoi dit-on que l’auto-entrepreneur n’est pas assujettis à la TVA, c’est simplement qu’il ne peut pas récupérer sa TVA sur un article qu’il a acheté, MAIS pas qu’il ne doit pas la payer si il achète un produit hors de l’union européenne pour le faire venir en France (et ce quelques soit le montant!). Quelqu’un d’assujettis à la TVA devra donc la déclaré et la payer et pourra la récupérer à la fin de l’année, quelqu’un qui n’est pas assujetti (comme l’auto entrepreneur) ne pourra jamais récupérer cette TVA et il devra obligatoirement la payer si il achète hors union européenne (comme sur aliexpress). Comment faire me direz vous ? c’est là que le flou fiscal commence et c’est là que les formateurs vendeurs de rêve en profitent au maximum. Ce que vous devez savoir c’est que quoi qu’il arrive, si vous ne voulez pas avoir une activité illégale au vu de la loi, vous devez impérativement déclaré votre activité et payer votre TVA, pour avoir les informations plus précise pour le règlement, il vous faut contacter directement votre centre des impôts / URSSAF et voir aussi avec la douane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *